L’inadaptation de la politique familiale française est de nouveau constatée (sans que cela ne change rien…)

L’Assemblée Nationale rend public un rapport d’information de près de 600 pages sur la politique familiale française et les défis du XXI ème siècle.

Parmi les propositions :

  • mettre fin à la modulation des allocations familiales en fonction des revenus ;
  • réfléchir à la mise en place d’une allocation pour les jeunes de 18 à 24 ans qui ne bénéficient pas du RSA (réflexion parfaitement aboutie depuis de nombreuses années, mais laissée sans suite concrète) ;
  • inscrire dans la loi le principe du versement de la prime à la naissance au septième mois de grossesse ;
  • mener une réflexion sur la simplification et la rationalisation de l’ensemble des prestations familiales (objectif sans cesse réaffirmé, mais jamais atteint, ce qui en en dit long sur l’utilité des rapports parlementaires…).

Toutes les propositions et le rapport dans son intégralité sont à consulter et à télécharger ci-dessous.